• Courges
  • Auberge de la Fleur de Lys
  • Houdan sente de la Cavée
  • Montchauvet
  • Randonnée musicale

Châteaux et fermes

 

Un ancien café qui cesse son activité en 1934 est acquis en 1954 par un oncle de Mme Pompidou. Le futur Président, qui hérite de cette demeure au début des années 60, réalise des transformations et lui donne le nom de “La Maison Blanche”.

1, rue du Vieux Lavoir - Privé 

Elle date du début du XVIIe siècle. L’étang, situé à droite en entrant, témoigne des anciennes douves qui entouraient la ferme.

25, chemin du Pavillon – Privé

L’enceinte, liée à l’histoire du village, est située à proximité du monument à la gloire des patriotes de Bazainville, Orgerus et Tacoignières : beaucoup ont été arrêtés et déportés dans les camps de la mort, d’autres en sont revenus. Maintenant, cette ferme est habitée par plusieurs familles bazainvilloises. 

Route de Tacoignières, (entre Bazainville et Tacoignières) - Privé.

La propriété fut construite à la fin du XIXe siècle.

Rue de la Gare - Privé 

 

Comme son nom l’indique, l’Ordre du Temple y détenait, au XIIIe siècle, une commanderie. On retrouve des vestiges de la chapelle (contrefort d’angle, fenêtres et colonne) attestant d’une construction gothique du XIIIe siècle.

8, rue de la Commanderie - Privé 

 

 

 

Situé à proximité immédiate de Bazainville, l’édifice comporterait des parties bâties aux XIIIe et XIVe siècles ; la ferme a été rattachée au village de Richebourg au XVIIIe siècle à la demande des moines qui l’habitaient, en remerciement de l’aide apportée par les Richebourgeois. C’est, dit-on, un lieu qui abrita une maladrerie au XIIIe siècle.

Route de Bazainville - Privé.

 

La Famille Le Coq fit construire ce château en brique et en pierre en 1619. Il fut la propriété de Jacques Fath. Il a été inhumé dans le parc en 1954.

Datant des XIVe et XVe siècles, elle fut la propriété de l’Hôtel-Dieu de Paris puis de la Famille Le Coq dès 1631. 

7, chemin de la Ménagerie - Privé.

 

Datant des XIVe et XVe siècles, elle fut la propriété de l’Hôtel-Dieu de Paris puis de la Famille Le Coq dès 1631. 

8, chemin de la Ferme d'Elleville - Privé.

 

 

SEPTEUIL au XVIIIe siècle, il était fréquenté par la Duchesse d’Angoulême et le Duc de Berry. Le parc et les jardins, antérieurs à la construction de ce château, auraient été dessinés par Le Nôtre. Il est utilisé aujourd’hui comme résidence de retraite.

3, place de Verdun - Privé 

Utilisé pour franchir les passages difficiles, ce relais, datant du XIXe siècle, venait en complément du relais de poste.

1, route de Houdan - Privé.

 

Cette ferme forte datant des XVe et XVIe siècles est flanquée d’une tour- escalier dont la partie supérieure était destinée à y installer un pigeonnier.

Hameau Les Plains - Privé.

 

 

La commune comptait de nombreuses fermes. Beaucoup sont devenues des propriétés privées que l’on peut admirer au cours d’une promenade dans le village.

 

 

Le XIXe siècle fut marqué pour le village par la construction de ligne de chemin de fer de Paris à Granville (inaugurée le 16 juin 1869) et l’implantation d’une gare mixte (1909) sur la commune. La gare de marchandises, fermée au milieu du XXe siècle, contribua au développement de l’économie locale, en particulier de son activité agricole.

Boulevard de la Gare.

Le château entouré de douves et sa chapelle sont construits au XVIIe siècle. Il est de style Louis XIII, toujours entouré de douves et d’un parc de 14 ha très joliment arboré. Il fut agrandi et remanié aux XVIIe et XIXe siècles.

Restauré depuis les années 1970 par M. et Mme Garvarentz, cette propriété est visible depuis la route de Houdan.

Route de Houdan - Privé - Ouverture du parc en juillet, août et septembre, se renseigner au préalable en Mairie Tél. : 01 34 87 00 16

 

Les vestiges du moulin sont visibles à partir du Chemin de Boyauville.

Chemin de Boyauville - Privé.

 

Le domaine de Grandchamp et la chapelle de l’abbaye des Prémontrés (XIIe siècle), ancienne demeure abbatiale des Prémontrés est aujourd'hui une exploitation agricole et forestière. L’abbaye, brûlée par les Calvinistes en 1585, fut reconstruite aussitôt mais elle brûla de nouveau en 1680 suite à un accident. Le monastère fut rebâti à nouveau puis vendu comme bien national pendant la révolution.

 

 

La ferme est typique avec sa cour centrale entourée de bâtiments, ses enduits roses et ses encadrements de brique.

Route de Champagne - Privé.

 

L’ancien château fut démoli en 1842. Seule subsiste une tourelle d’angle coiffée en poivrière.la grande ferme attenante date du XVIIe siècle.

2, avenue du Vieux Château - Privé.

De forme carrée, à pans de bois et enduit, il date du XVIIIe siècle.

Rue Nationale - Privé.

 

Cette belle ferme fortifiée, dont on peut admirer les deux ailes et la tour circulaire, fut autrefois l’emplacement du prieuré Saint-André qui hébergeait les moines de l’ordre de Cluny.

A la sortie du village en direction de Tilly - Privé.


 

Il fut, à la fin du XIXe siècle et début du XXe siècle, la propriété d’une illustre famille d’artistes, les Flameng.

11, rue de la Tournelle - Privé.

 

Construite sous Louis XIII, cette belle gentilhommière est entourée de fossés. Elle fut achetée en 1764 par l’amiral de Grasse, héros de la guerre d’Indépendance américaine. Belle grille du XVIIIe siècle.

4, Grande rue - Privé - Possibilité de visite à l’occasion d’évènements